Le bon glaçon pour le bon cocktail

Au moment de trinquer, les glaçons dans votre verre influent sur la saveur de votre cocktail.
Le hasard n’a pas sa place lorsqu’il s’agit de combiner glaçons et alcool. Formes et quantité sont à choisir de façon réfléchie.

Avant tout, pourquoi tous ces glaçons ?

Selon la recette de cocktail, les glaçons peuvent occuper une place importante dans votre verre jusqu’à en déborder parfois. Ils ne sont pas là pour noyer votre boisson ni en diluer le goût. Le glaçon et sa température proche de -18°C permettent de refroidir et d’émulsionner votre préparation au shaker.
Le glaçon est un ingrédient comme les autres de vos recettes de cocktails : il ne faut pas le négliger.

Le bon glaçon pour le bon cocktail

Quels glaçons pour quel cocktail ?

Le glaçon cube

Le bon glaçon pour le bon cocktail #2

D’une taille de 3 à 4 cm de côtés il est le glaçon le plus courant. Sa taille lui permet de refroidir rapidement la préparation sans fondre trop vite. Il sera à utiliser dans les recettes shakées ou les recettes à base de vodka comme le "Sex on the Beach".

Les glaçon XXL

Le choix de gros glaçons (5 cm de cotés) pleins permettent une fonte de la glace plus lente. Ils refroidissement la préparation sans la noyer ni lui faire perdre sa saveur. Ils sont à privilégier dans les recettes « on the rocks ».

La glace pilée

Très esthétique elle refroidit le mélange plus rapidement mais fond aussi plus vite. Elle reste la forme exclusive de plusieurs recettes telles que le mojito cubain, de la caïpirinha brésilienne ou la caïpiroska, son pendant à base de vodka.

Elle peut s’obtenir grâce à un broyeur de glace mais aussi en plaçant des glaçons dans un linge et en les cassant manuellement à l’aide d’un maillet.

Le bon glaçon pour le bon cocktail #3

Le glaçon sphérique

Cette grosse boule, tendance rentre dans la composition des « ice ball cocktails »

Le bon glaçon pour le bon cocktail #4

Le glaçon sans eau

On commence à connaitre de plus en plus le glaçon granitique. De fabrication et d’origine française, ce petit cube de roche placé au congélateur permet d’apporter du froid à votre recette sans y apporter une once d’eau.

Le matériel

Pour la réalisation de gros glaçons un bac à mettre au congélateur remplira largement cette fonction. Plastique, inox, silicone, le choix est libre.
Si votre besoin de glaçons est conséquent, pensez aux sacs à glaçons. A remplir ou déjà prêts au rayon surgelés. Une machine à glaçon permet la production de grosses quantités mais le budget ne sera pas le même.

Le bon glaçon pour le bon cocktail #5

Quelle eau pour votre glaçon ?

L’eau de source en bouteille faiblement minéralisée est l’eau idéale. L’eau du robinet ou l’eau minérale risquent de dénaturer la sapidité de votre cocktail en y apportant du calcaire, un goût de chlore ou une saveur parasite liée au minéraux.

Privilégier des glaçons fraîchement préparés permet d’éviter d’y apporter ce goût de congélateur caractéristique.

Les bons conseils

Pour rester biens secs et froids les glaçons sont à sortir du congélateur juste au moment de les intégrer à la préparation.

Pour vos recettes à réaliser en shaker, ce dernier doit être rempli au moins aux deux tiers par la glace. Un « shaking » de 15 secondes est suffisant. Il fait baisser la température de la boisson à la température idéale de -7°C.

La préparation des cocktails ne peut bien sûr pas se faire à l’avance. La préparation doit coïncider avec le moment de la dégustation. Astuce : En plus des ingrédients de votre recette placés au réfrigérateurs, n’hésitez pas à placer vos bouteilles d’alcool forts ainsi que les verres de service au congélateur.

Un glaçon original

Les glaçons surprise apportent une touche d’esthétisme à votre préparation. Ils incluent un élément en leur centre. Pour des glaçons d’une transparence cristalline le secret est de faire bouillir préalablement l’eau et de la placer encore chaude dans un congélateur dont la température aura été remontée pour une prise plus lente.

Pour peu qu’ils soient d’une taille adaptée (ni trop gros, ni trop petits) des glaçons de formes originales permettent d’apporter une audace au breuvage. Cœurs, diamants, billes, fruits faites les coïncider avec la recette ou le thème de la soirée.

L’ingrédient congelé (fruit ou légume) n’a pas le même pouvoir rafraîchissant qu’un glaçon classique mais peur venir compléter une recette avec exotisme.

cocktail avec gros glaçon

glacon shaker pouquoi