Découvrez le whisky irlandais

C’est connu à travers le monde, le whisky irlandais appelée « Whiskeys » est le meilleur du monde. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, le Whiskeys est à l’origine du Whisky et non l’inverse. En effet, c’est ce breuvage qui a inspiré les écossais pour créer le whisky.  Que ce soit le « blended », le « single malt » ou le « single pot still » sont reconnu pour être doux au palais.

Un whisky irlandais pour une fête réussi

Les écossais l’appellent whisky, mais les irlandais l’appellent whiskey. Malgré la discorde entre les deux pays pour l’appellation de cette eau de vie, le whisky irlandais comme celui-ci reste un incontournable des fêtes de fin d’année. La particularité du whisky irlandais, c’est qu’il doit être distillé et vieilli au moins 3 ans en Irlande.

Le whisky irlandais est très reconnaissable, il est plus gourmand et possède un arôme de caramel et de vanille. Si vous en avez envi d’en gouter pour les fêtes ici le whisky irlandais n’est pas trop cher. Ce sont les céréales qui donnent ce goût caractéristique.

Pour donner l’arôme, les céréales imprégnées de fumée de bois. Par contre les whiskys écossais, faute de charbon de bois  imprégnées de tourbes. Ce dernier est un combustible végétal en voie de fossilisation.

Les différents types de whisky irlandais

La particularité des whiskys irlandais c’est qu’ils sont distillés trois fois. Cette triple distillation offre un résultat moelleux et fruité. En Irlande, il existe trois types de whiskeys : le single pot still, le single malt, et le single grain. Il faut noter que le blended whiskey est un mélange entre les deux ou les trois qu’on vient de mentionner.  On parle souvent de l’échelle de Poola en parlant des whiskeys irlandais. Cette technique a été créé par l’écrivain Stuart Mc Namara. Cette échelle tient en compte : la composition, les années de fûts, les années d’affinage.

Les Single Pot Still appartienne aux whiskeys de Poola 1. Ils sont à consommer come apéro et on les retrouve généralement dans les rayons cavistes et les supermarchés. Les blends sont noté Pooka 2 car ils sont particuliers selon leur période de vieillissement et selon l’assemblage. Il y a également les « Premium », recommandé par les spécialistes à boire purs ou en y ajoutant quelques gouttes d’eau pour révéler les saveurs.  Et enfin les Pooka 3 qui sont appelée également « Super Premium », très exceptionnel et à boire lentement. Vous pouvez les donner en cadeaux, ils seront très appréciés.

L’histoire du whiskey irlandais

Les distillerie Irlandaises ou les caves à Whisky sont vieux de quelques siècles souvent parce qu’ils existent depuis longtemps. La création du whiskey irlandais date du sixième siècle. L’origine exacte du breuvage n’est pas très bien connue cependant, on dit que c’est un moine qui a amenée en Irlande la recette à ses origines.

Le nom d’origine de ce breuvage est l’UisceBeathe. Rien que le nom effrayait les anglais. Jadis, on disait que l’absorption de ce breuvage permettait aux combattants irlandais d’être féroces au combat. L’eau de vie a d’ailleurs portés ce nom de Whiskey à cause de la déformation phonétique des anglais.

La reine Elisabeth Ier lève un impôt sur le breuvage ce qui a permis à Sir Philips Thomas d’obtenir la première licence officielle en 1608 en ouvrant sa distillerie Old Bushmills. Comme l’impôt s’est élevé en 1661, les whiskeys illicites se sont multipliés. De là, certaines grandes maisons, ont choisi de régulariser leurs situations comme John Power, John Jameson, George Roe et William Jameson.